|     | 

Mise en service du site CoPilote.lu


Mise en service la nouvelle plateforme de covoiturage « Copilote ».

En date du 8 mai 2018, François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures et Camille Gira, secrétaire d’État au Développement durable et aux Infrastructures ont présenté la nouvelle plateforme de covoiturage « Copilote ».

handy

Pourquoi créer une plateforme de covoiturage ? En 2017, l’enquête Luxmobil a démontré que pour les trajets domicile – travail le taux de remplissage global des véhicules n’est que de 1,2 personnes par voiture. Ceci mène à 250.000 sièges vides qui entrent chaque jour dans l’agglomération de Luxembourg - Ville. Cette situation crée des flux de trafic très importants et dirigés dans un seul sens, ce qui mène à une saturation de tous les réseaux de transports aux heures de pointe. Cette caractéristique signifie aussi qu’un grand nombre de personnes partagent leur destination vers le lieu de travail. Finalement, les localités au Grand-Duché du Luxembourg mais aussi dans les trois pays limitrophes ont souvent un nombre d’habitants assez faible (en dessous de 1.000 habitants) ce qui rend compliquée une desserte efficace par les transports en commun. Tous ces constats mènent à la conclusion que le covoiturage, c’est-à-dire l’utilisation d’une seule voiture par plusieurs personnes sur un même trajet, constitue une option assez simple, économe et efficace pour diminuer la congestion aux heures de pointe et réduire les émissions des gaz à effet de serre par la réduction du nombre de voitures en mouvement. A part la volonté de partager son trajet, l’organisation du covoiturage est l’élément clé afin de rendre le covoiturage accessible à tout le monde. Ainsi le MDDI a décidé de mettre en place un outil pour faciliter la mise en relation entre conducteurs et passagers : la plateforme de covoiturage « CoPilote ».

kaart

« CoPilote », qu’est-ce que c’est ? C’est un site web et une application pour les appareils mobiles (Android et iOS) qui permet de mettre en relation des personnes avec des trajets similaires afin que celles-ci partagent leur trajet dans une seule voiture. Pour donner un premier aperçu du site aux visiteurs une recherche de trajet est possible sans obligation de s’enregistrer. Pour pouvoir profiter de l’intégralité des fonctionnalités de « CoPilote » une inscription à titre gratuit est par contre nécessaire. Ensuite, les conducteurs pourront entrer leurs trajets réguliers et/ou uniques (heure et lieu de départ, lieu d’arrivée). Si le conducteur le souhaite il peut saisir des informations supplémentaires comme l’ambiance dans la voiture (musique, actualités, etc.) ou encore quelle taille de bagage le passager peut emporter. Une fois le trajet publié celui-ci pourra être retrouvé par une simple recherche par tous les passagers potentiels qui pourront réserver le trajet d’une façon similaire aux plateformes d’achat en ligne. Le conducteur a le droit de demander une participation aux frais de déplacement de sa voiture, montant qui peut varier entre 0,- € à un maximum de 0,10 € cents par kilomètre. Les passagers pourront payer facilement via la plateforme.

Pour rendre le service encore plus facile et agréable, les passagers et les conducteurs auront la possibilité de suivre leurs conducteurs respectivement leurs passagers sur une carte pour mieux connaître le temps et le lieu exactes de rencontre.

Comment inciter le public à pratiquer le covoiturage ? Comme « Copilote » vise surtout, mais pas exclusivement les trajets domicile - travail, le succès dépend largement de la participation des entreprises. Celles-ci pourront créer un groupe dédié à leurs employé(e)s et auront la possibilité de mettre en place des incitations comme par exemple une place de parking pour les covoitureurs.

Pendant la phase de lancement (jusqu’au 15 juillet) CoPilote remboursera au passager jusqu’à un maximum de 2,- € par trajet la participation aux frais de déplacement. Pour inciter davantage le covoiturage dans le futur le MDDI étudie actuellement la création d’infrastructures dédiées à celui-ci, notamment des voies sur l’autoroute réservées aux véhicules avec au moins 3 passagers.

« Copilote » c’est qui ? Suite à un appel d’offres européen, le MDDI a confié la création du site et des applications à Ecolutis, une filiale de la SNCF Mobilité sur base de leur plateforme iDVROOM. Cette collaboration permet aussi de mutualiser l’offre de trajets, augmentant ainsi la probabilité de trouver un conducteur.

logo

video