|     | 

1re Journée nationale de la sécurité routière, le 26 septembre 2016 de 17h00 à 19h00, au Centre de Formation pour Conducteurs à SANEM


La Sécurité routière constitue une des priorités du Gouvernement. C’est pourquoi François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, a lancé une « Journée nationale de la Sécurité routière «  dédiée à la promotion de la sécurité pour tous les usagers de la route dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action.

Cette journée se tiendra cette année le 26 septembre et portera sur la thématique des « Zones 30 ».  Toutes les communes et acteurs concernés ont été invités à se rallier à cette action par le lancement de propres initiatives ou d’activités ayant trait aux Zones 30.

En effet, l’apaisement du trafic motorisé et la création de conditions attractives pour les piétons et les cyclistes à l’intérieur des localités constituent une mesure importante dans la lutte contre l’insécurité routière. Or, dans de nombreux cas, la planification d’un espace public attractif pour les piétons et pour les cyclistes se heurte à la prédominance et à la vitesse effective du trafic motorisé sur les routes principales. Celles-ci font en général partie de la voirie de l’État.

Afin de permettre aux communes de mettre en place un réseau cohérent et sécurisé pour la mobilité douce et de créer des espaces urbains plus conviviaux, le Ministère du Développement durable et des Infrastructures est désormais disposé à autoriser, sur des tronçons de la voirie étatique qui répondent à des conditions urbanistiques précises, une réduction de la vitesse à 30km/h – voire même, dans certains cas exceptionnels, à 20km/h.

 

Video

 

Programme

  

la thématique 30km/h sur les routes étatiques

Introduction

par M. le Ministre François Bausch

Présentation

des mesures d’apaisement du trafic sur les routes étatiques (Ponts et Chaussées)

Présentation

des mesures d’aménagement et d’extension des zones de modération de trafic (Schroeder et Associés).

Ateliers (17:00 heures à 19:00 heures)

  • Exercices de conduite sur 3 modes de transport différents (voiture, voiture électrique et vélo électrique). Workshop ayant pour but de maintenir 30 km/h. Nous masquerons le compteur de vitesse dans une voiture et demanderons aux conducteurs de rouler à 30 km/h.
  • Exercice de freinage à 30 km/h et à 50 km/h. Workshop ayant pour but de démontrer la différence en termes de distance de freinage. Les participants conduiront à ces deux vitesses. Après un premier passage à 30km/h un obstacle sera érigé à l’endroit précis où la voiture s’est arrêtée. Lors d’un deuxième passage à 50 km/h, une collision avec l’obstacle sera inévitable.

Visite zone 30 km/h

Visite en navette d’une zone 30km/h « best practice » dans une commune avoisinante.

Vitesse 30 km/h

Une zone à vitesse 30 km/h artificielle (avec radar) sera mise en place sur la route menant vers l’entrée du Centre de Formation pour Conducteurs. Les invités seront confrontés avec la thématique 30 km/h dès leur arrivée sur le site.

 

Venez participer aux activités le 26 septembre au Parc d’Activités économiques “Gadderscheier”,  L-4984 Sanem!

Raisons pour limiter la vitesse sur certains tronçons


  

Sécurité routière

 

Moins d’accidents

Sur des tronçons de route à vitesse 30 km/h se produisent environ 40 % moins d’accidents que sur des tronçons comparables à vitesse 50 km/h. Ceci est dû aux distances de freinage et d’arrêt plus courtes.

Exemple : Si un piéton traverse subitement la chaussée à une distance de 15 mètres d’une voiture approchant à une vitesse de 50 km/h, la voiture le heurte avec une vitesse d’impact de 48 km/h, même si le conducteur a freiné à bloc. Si, dans la même situation, la voiture n’a roulé qu’à 30 km/h, elle arrive à un arrêt complet après 15 m et ne heurte donc pas le piéton.

Accidents moins graves

L’expérience montre que le nombre de personnes tuées ou gravement blessées dans un accident de circulation diminue de 60-70 % après l’introduction de la vitesse 30 km/h. Ceci est dû à la réduction de la violence d’impact.
Tandis qu’à une vitesse d’impact de 30 km/h, 30 % des piétons accidentés sont tués, ce rapport passe à 50 % à une vitesse de 40 km/h et à 80 % à une vitesse de 50 km/h. À partir d’une vitesse de 60 km/h, le piéton n’a plus de chance de survie.

Dangers mieux aperçus

Le conducteur fixe instinctivement son regard sur l’endroit où il anticipe se trouver dans les deux à trois secondes à venir. A une vitesse de 50 km/h, son  regard se fixe sur une zone relativement étroite à environ 40m devant le véhicule. Par contre, à une vitesse de 30 km/h, il scrute plus en détail, et surtout avec un champ de vision plus large, la zone des  15m devant le véhicule. Il peut alors mieux réagir à d’éventuels mouvements d’un piéton ou d’un cycliste sur le bord de la route.

Réduction du trafic motorisé

La sécurisation du trafic routier incite à se déplacer davantage à pied ou à vélo. De même, l’accès aux arrêts de transport public devient plus attractif. Ces changements de comportement réduisent d’autant la circulation automobile à l’intérieur de la localité. La durée de trajet du trafic motorisé due à une réduction de la vitesse de 50km/h à 30km/h n’augmente d’ailleurs, quant à elle, que de façon insignifiante : à peine une douzaine de secondes pour une distance de 250m.


 

Qualité de vie

 

Bruit et qualité de l’air

A une vitesse de 30 km/h, le niveau sonore baisse de façon considérable. De même, les émissions de monoxyde de carbone et d’oxydes d’azote sont plus faibles.

Urbanisme et vie locale

Sur les tronçons à vitesse 30, la chaussée elle-même et ses alentours immédiats peuvent être aménagés différemment. Tout en accommodant la même charge de trafic, les centres de localité peuvent ainsi rétablir leur fonction sociale.

Exemples

 

photo-vie locale developpee-article

Vie locale développée, trafic important.
Potentiel : vitesse 30 permanente

 

photo-place publique historique-article

Place publique historique très fréquentée
Potentiel : vitesse 20 permanente

 

photo-ecoles-article

Ecole à l’écart d’autres fonctions.
Potentiel : vitesse 30 temporaire

 

photo-route sans diversite de fonctions-article

Route sans diversité de fonctions
Potentiel : mesures constructives pour réduire la vitesse effective à 50km/h

 

invitation-article

 

Vidéo